Skip to main content

FAQs

Les enfants devraient-ils*elles être autorisés à travailler ? ProNATs ne contribue-t-il pas à l'exploitation des enfants qui travaillent ? Dans notre « FAQ » (foire aux questions), nous prenons position sur les questions les plus fréquemment posées.

Jouer au lieu de travailler ?

1) Tou*t*es les enfant préfèrent jouer plutôt que travailler. Alors pourquoi ProNATs s'oppose-t-il avec tant de véhémence aux interdictions du travail ?

Les enfants sont-ils suffisamment compétent*e*s ?

2) Les enfants sont-ils*elles, en raison de leur stade de développement, tout à fait capables d'exprimer leurs intérêts et de prendre des décisions responsables ? Et si oui, à partir de quel âge ?

L'exploitation facilitée ?

3) ProNATs, avec son attitude positive à l'égard du « travail des enfants », ne fait-il pas le jeu des exploiteurs économiques d'enfants ?

Des enfants privilégié*e*s ?

4) Les mouvements d'enfants ne sont-ils pas organisés uniquement par et pour les enfants qui ne sont à la base pas si malheureux*euses dans leur travail ?

La minorité est-elle représentée ?

5) Les mouvements d'enfants ne représentent-ils pas seulement une minorité des enfants travailleur*euse*s ?

Compilation des parités ?

6) Les filles sont-elles aussi bien représentées que les garçons dans les mouvements d'enfants ?

Des enfants manipulé*e*s ?

7) N'est-il pas vrai que les mouvements des enfants sont manipulé*e*s par les adultes ?

Un État irresponsable ?

8) L'État n'est-il pas libéré de sa responsabilité sociale par le biais de l'auto-organisation des enfants ?

La concurrence pour l'emploi ?

9) Si plus d'enfants travaillent, les emplois des adultes qui ont le plus besoin d'argent ne seront-ils pas mis en danger ?

Une définition du « travail des enfants » ?

10) Comment ProNATs définit-il et évalue-t-il le « travail des enfants » ?

Un avant-poste solitaire ?

11) ProNATs est-il seul dans son attitude envers les enfants travailleur*euse*s ?